Le Conseil d’Etat a précisé les conditions d’exonération de TVA pour l’intermédiation d’assurance en limitant considérablement son champ d’application.